Le bilan de compétences par ceux qui l'ont vécu!

2 May 2019

 

 

Vous vous demandez comment se passe un bilan de compétences?

Vous hésitez avant de franchir le pas?

 

Est ce que c'est fait pour vous?

Le témoignage de Mélanie Sauvaget, préparatrice en pharmacie au début du bilan de compétences et aujourd'hui à son compte! (1ère partie de l'entretien)

Pouvez vous me parler de votre parcours?

17 ans en pharmacie comme préparatrice, jusqu’au burn out, surmenage......sur recommandation je vais voir Elodie Raffeneau, sur mon temps de repos je précise , je fais ce bilan, avec des journées émotionnellement intenses.

Le bilan, ça a été facile à accepter? vous connaissiez déjà?

J’en avais entendu parler, on m’avait dit que c’était génial,même si ça dépendait de la structure, je n’avais pas imaginé changer de métier, puis j’ai du trouver une solution, donc de tout remettre à plat, Elodie m’avait expliqué la démarche et comment elle travaillait, mais le métier de préparateur pouvait ressortir, c’est ce qui a été dur au départ avec la peur de devoir continuer, et là je voyais pas d’issue si ça avait été le cas.

Comment vous l’avez vécu, qu’est ce que ça a changé?

Il y’a eu 2 phases, la 1ère très dure, on travaille sur son passé, elle met le doigt où ça fait mal...mais c’est nécessaire, c’est rouvrir une plaie bien désinfectée…

et un jour j’arrive dans son bureau, je sais ce que je veux, et ce que je veux plus;..et pas seulement ce que je peux faire...non ce que je veux faire, tout est possible et on va voir comment y arriver

A quel moment ça évolue?

milieu du 2nd bloc, avec tous les tests, l’effet miroir ...et réellement je suis comme ça, les différents métiers qui sont ressortis dont certains farfelus comme gardien de prison….mais oui ça me correspond sous certains aspects…

J’avais quelqu’un qui me comprenait et qui m’aidait à trouver ce que je voulais...même si je n’avais pas encore de projet bien défini

qu’avez vous découvert sur vous même?

De l’empathie, en fait je l’ai pas découvert, je l’ai accepté tout comme de pleurer...et de faire des choses pour moi, j’ai du caractère mais il faut que je pense à moi uniquement, le reste en découlera...et à partir de là les choses sont différentes, je découvre que je peux dire non

Comment ça a été perçu par votre entourage?

Mon mari très bien, plus compliqué pour les autres, préparatrice en pharmacie c’est un métier en or, je gagne bien ma vie, c’est génial, valorisant socialement, un métier sûr, mes parents l’ont mal vécu, mes beaux parents s’interrogeaient sur ce que j’allais faire
2 mois de repos...c’est ce qui m’a été conseillé, et que je n’ai pas du tout fait!

Afin de me poser et me reposer, mes enfants m’ont beaucoup soutenu, et ils ont vu une différence avec la fin du bilan, j’étais plus calme avec eux.

 

Please reload

Article à l'affiche

Envie d'évoluer professionnellement?

February 21, 2017

1/1
Please reload

Rechercher par mot clé
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Clean
  • LinkedIn Clean
  • Google+ Clean